Semelles orthopédiques et orthèses plantaires

Fait partie du petit appareillage et est réalisé sur mesure, amovible et placé à l'intérieur des chaussures.

Un bilan podologique comprenant un interrogatoire, un examen statique et dynamique étant nécessaire pour la réalisation des semelles orthopédiques.

Ce dernier déterminera quel type de technique sera employé en fonction de différents facteurs ; IMC, profession, contrainte de chaussant, sport pratiqué, anétécédents, prescriptin spécifique du Médecin)

Il existe 4 types de semelles orthopédiques ;

. CLASSIQUES en liège traditionnel

. THERMOFORMEES, en mousse ou en résine thermoformable moulée directement sur le pied du patient, parfaite pour les sportifs, les pieds rhumatismaux, diabétiques et/ou traumatiques. Un grand avantage non négligeable, elles sont modifiables.

. PROPRIOCEPTIVES, fine avec des éléments de quelques mn visant à stimuler les capteurs podaux. La correction des troubles statiques est possible jusqu'à 15 ans après on parlera de compensation.

. 3D, la modélisation des semelles en CAO (conception assistée par ordinateur) déterminée en fonction des critères de correction et la fabrication sur une fraiseuse à commandes numériques permet une précision de la mise en forme, au 1/10e de mm.

Ce haut niveau de précision permet d’obtenir un résultat impeccable dès la première utilisation. Un grand avantage non négligeable, elles sont reproductibles à l’identique en cas de renouvellement.