Pédicurie

Les motifs de soins sont : 

  • épaississement épidermique (hyperkératose, durillons, cors…) 
  • perturbations au niveau des ongles (fragilité, épaississement, déformation diverses « ongle incarné, ongle traumatisé, hématome sous-unguéal »….)
  • problèmes cutanés (sécheresse, hypersudation, atteinte dermatologique « mycoses, verrues plantaires… ») 
  • etc….

DEROULEMENT DE VOTRE SOIN 

Aseptie cutanée et unguéale des 2 pieds . coupe des ongles avec désépaississement si besoin…. . éxérèse des zones d’épaississement présentes . huilage hydratant et aseptique des sillons des ongles . massage avec une crème hydratante d’une durée de 10 mn

LES SOINS DE PEDICURIE MEDICALE

Le podologue-pédicure est habilité à soigner les effets des diverses pathologies du pied, d’éduquer le patient(e) pour prévenir d’éventuelles récidives, après avoir au préalable effectué un examen précis du motif de consultation.

L'EPIDERME :

  • L’hyperkératose : Elle se forme s’il existe soit un frottement répété (contre la chaussure ou lié à un conflit entre 2 orteils) ou une compression (de la chaussure ou du conflit entre 2 orteils). Si le frottement ou la compression persiste dans le temps il se formera un durillon (épaississement plus important de la couche cutanée) voir un cor (cône de durillon à pic renversé touchant directement les terminaisons nerveuses sensitives d’où la douleur aigue) L’apparition d’un durillon ou d’un cor est le reflet d’un trouble de la statique ou d’un mauvais chaussage. Seul un examen podologique complet permettra d’améliorer voir même de supprimer la cause, soit par le port de semelles orthopédiques ou d’une orthoplastie correctrice ou protectrice sur mesure.
  • L’hypersudation : Elle se caractérise par une transpiration excessive des pieds dont la cause peut-être à l’origine ou aggravée par le port de chaussettes ou de chaussures en matière synthétique qui n’absorbe pas la transpiration (mécanisme naturelle d’auto régularisation) entraînant des mycoses, des proliférations bactériennes… Le traitement consiste dans un premier temps à éliminer toute cause favorable et à évaluer l’intensité de l’hypersudation en vue d’un rétablissement de la transpiration équilibré des pieds.
  • Les phlyctènes (ampoules) : Elles apparaissent lors de la marche (mécanique liée à un frottement ou à une compression contre la chaussure) sous une forme d’une bulle épidermique qui en se chargeant de liquide forme une convexité. Son élimination passera par le retrait du frottement ou de la compression puis de son assèchement en laissant le soin de garder son enveloppe qui permettra de protéger la peau. Les mélanomes cutanés et unguéaux au niveau des pieds peuvent-être diagnostiqué lors du déroulé du soin et fera l'objet d'une orientation aurpès d'une Dermatologue.

L’ONGLE : Il existe différentes atteintes de l’ongle : fragilité (carence…) post-traumatique (hématome, ongle incarné, repousse difficile….) congénitales (ongle incarné surtout du gros orteil soit uni ou bilatérale laissant une hyper-pression dans les sillons (parties molles) qui stimule le recouvrement du bourrelet qui s’inflamme très rapidement entraînant une douleur vive nécessitant une intervention rapide du podologue) ou lié à un facteur externe (chaussure trop juste, trop plate sur le dessus, trop serrée) ou à un trouble de la statique (ongle incarné du gros orteil typique d’un pied valgus) Les mycoses Appelés couramment « champignons » se développent favorablement avec un taux d’humidité présent sur la peau, les ongles et entre les orteils entraînant démangeaisons, rougeurs, fissures, desquamation de la peau entre les orteils. Un risque de contamination est présent ce qui nécessite un traitement approprié complet (pieds, chaussures, pièces d’eau, linges de toilette). Pour l’atteinte au niveau des ongles (couleur jaunâtre, marron, blanchâtres…), un soin de pédicurie médicale approfondi est nécessaire avant le traitement approprié.