Le pied d'athlète ou intertrigo inter-orteils

Est une affection courante, gênante, contagieuse qui peut se surinfecter. Il s'observe chez l'enfant, l'adolescent, l'adulte et la personne âgée. Il se rencontre chez les sportifs. La piscine est un lieu de conatmination.

Il est favorisé par un chaussage échauffant, la transpiration, la macération, un déficit immunitaire, un traitement à la cortisone.

Il se manifeste entre les orteils (atteinte des plis inter-orteils) par une rougeur (inflmamation), des démangeaisons, de petites cloques, une desquamation. Il peut se compliquer de fissurations douloureuses, et parfois la peau est "à vif". D'origine mycosique, l'intertrigo inter-orteils peut se propager aux ongles d'orteils, à l plante des pieds, voir se compliquer en infection bactérienne. Les champignons, les levures microsocopiques (mycose) se développent dans l'humidité et la chaleur; c'est ce que l'on rencontre avec un chaussage inadéquat comprimant les orteils , en matériau "qui ne respire pas" et avec une transpiration excessive ou qui ne s'évacue pas. Le port (régulier) de baskets en matériau synthétique est à prohiber.

Mme GUERET a la compétence pour prescrire le traitement local approprié et donner les recommanddations nécessaires pour éradiquer l'intertrigo et le prévenir. Bien entendu, en fonction du terrain du patient, de l'évolution de l'affection, Mme GUERET orientera si besoin son patient vers son Médecin traitant.

Néanmoins, outre le traitement local approprié (antiseptique, antimycosique, antibactérien, traitement de l'hypersudation), des mesures d'hygiène sont impératives :

. choix de chaussures correspondant à la morphologie du pied : en cuir, en toile, chaussage aéré

. chaussettes 100% coton,  ou en fil d'Ecosse

; laver les chaussettes à + de 60°C

. éviter les bains de pieds, les douches prolongées, 

. isoler les pieds des surfaces humides communes (salle de bain, douches, vestiaires, piscine, sauna, spa....)

. éviter l'application de pommade entre les orteils (facilitant la macération)

. maintenir les pieds au sec en essuyant correctement vos pieds, particulièrement entre les orteils. Pour ce faire, une serviette de toilette fine, de l'essuie-tout peuvent-être utilisés.

 

Chez une personne atteinet de diabète, une attention particulière sera portée pour éviter toute complication podale (mal perforant), notamment si le patient rencontre une inssensibilité.

Explications issues du journal La Santé du Pied N°32

Plus d'infos sur http://www.sante-du-pied.org