Comment acheter sa paire de running

COMMENT ACHETER SA PAIRE DE CHAUSSURE DE RUNNING ?

Regardez l’usure de vos chaussures qui ont entre 1200 et 1500 km

- si usure de la semelle extérieure vers l’intérieur, votre foulée est pronatrice
- si usure de la semelle extérieure vers l’extérieure, votre foulée est supinatrice
- si l’usure est centrale, vous êtes universel
Remarque : votre foulée use naturellement le talon extérieur de la semelle et peut ainsi vous faire croire à une supination. Regardez donc aussi la déformation du contrefort :

- si déformation vers l’intérieur, vous confirmez votre statut de pronateur


- si usure vers l’extérieur, vous êtes effectivement supinateur

POUR BIEN ACHETER :

a) pour un pied universel :
Usure médiane de la semelle : chaussures universelles même si naturellement l’usure de la semelle deviendra « supinatrice »
- conseil podologique conseillé si douleur, durillons ou ongle incarné
- semelle complémentaire si fragilité associée

b) pour un pied pronateur :
Usure plus marquée à l’intérieur de la semelle et déformation du contrefort.
- vous êtes comme 35% des coureurs donc normal
- chaussures universelles sauf si pronation pathologique confirmée après avis du Médecin
- le danger est l’apparition de pathologies
- usage souvent conseillée de semelles thermoformées

c) pour un pied supinateur :
Usure de l’avant-pied vers l’extérieur et contrefort vers l’extérieur (cas plus rare : 10% des coureurs ou anciens footballeurs)
- chaussures universelles avec semelles de confort amovibles pour y placer des semelles thermoformées
- possibilités d’apparition de tendinites des péroniers latéraux ou de gonalgies.